logo

Vous inscrire à notre :
Devenir mentor ou mentee :
Liens sociaux

3 questions à… Odile Gérard

Responsable Europe d’Oracle

Décembre 2018

Quelles sont vos motivations pour participer au programme européen de mentoring intercompagnies ?
Dans le cadre de mes responsabilités Oracle en Europe et en Asie et étant également en charge du programme Oracle Women Leadership pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique  (OWL), j’encourage la mixité au sein de notre entreprise avec un seul et même objectif : aider les femmes à s’accomplir et à gravir les échelons au même titre que les hommes. Mes principales motivations sont de partager mon savoir-faire et d’apprendre un peu plus chaque jour en me concentrant sur les domaines dans lesquels je manque d’expérience. C’est la raison pour laquelle je me suis engagée dans le programme de mentoring.
Travaillant dans différents pays, je crois fondamentalement à l’impact de la diversité  pour avancer et réussir ; les différences culturelles sont une réelle source de richesse et de performance.

Lorsque Martine Liautaud m’a proposée de participer à ce programme intercompagnies, c’était pour moi une évidence. J’aspire à apporter aux mentors comme aux mentees de meilleures perspectives d’évolution en offrant aux femmes une possibilité de networker.
C’est notamment pour cela que le mentoring joue un rôle fondamental en tant qu’outil complémentaire pour accélérer les carrières et développer les  perspectives d’évolution.

Quelles sont les actions menées par Oracle en faveur de la mixité ? 
Un de nos objectifs est d’augmenter le nombre de femmes dans l’entreprise, notamment dans notre secteur où les nouvelles technologies leur offrent des opportunités à travers des approches de vente novatrices et un engagement plus fort auprès de nos clients.
Nous sommes mobilisées, mon équipe et moi-même, sur trois axes principaux : le développement (mentoring intra entreprise, diverses formations proposées aux femmes dont une en partenariat avec l’IESEG), enfin le recrutement en travaillant d’une part sur l’image de l’entreprise en interne et en externe et d’autre part l’équité.
Force est de constater que seulement 25 à 30% de femmes constituent l’entreprise Oracle à ce jour. C’est un chiffre que nous souhaitons faire évoluer au travers de plusieurs initiatives déjà mises en place : des formats vidéo qui mettent en avant des femmes ayant un poste perçu comme masculin, ou engagées dans des projets originaux, des campagnes visant à travailler sur le ressenti des hommes comme des femmes sur la mixité au travail, des tournois de football féminin, etc. C’est pourquoi le programme européen de mentoring inter-entreprises s’inscrit en tout point dans cette série d’actions.
 
Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux managers sur le sujet de la mixité ? 
Veiller à avoir des équipes mixtes est fondamental pour développer de l’efficacité et davantage de créativité. Les femmes, qui sont un véritable levier de performance, doivent pouvoir s’appuyer sur un réseau et ne pas hésiter à se faire conseiller afin d’emprunter les bons chemins vers un épanouissement et une évolution professionnelle. Il faut leur apprendre à oser plus et à  prendre leur carrière en main.

> Voir le profil LinkedIn d’Odile Gérard